IMG_0134-1_edited.jpg

L' Auteur

À tous les bâtards, tous les métis, tous les centaures, toutes les sirènes, à tous les êtres panachés, hétéroclites, bigarrés, croisés et mélangés, qui se sont toujours entendu dire qu’ils n’avaient pas ou avaient trop d’identité(s), il est grand temps de vous assurer que vous avez le droit d’exister. 


 

Capture d’écran 2021-05-05 à 17.41_edited.jpg
Eu5MmkyWYAEkUXw-1_edited.png
IMG_1025_edited.jpg

Docteur en philosophie, chercheur-associée et diplômée de l’École Normale Supérieure, Gabrielle Halpern a travaillé au sein de différents cabinets ministériels (ministère de l’Économie et des Finances, ministère de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur, ministère de la Justice), en tant que conseillère « Prospective et Discours », avant de participer au développement de startups et de conseiller des entreprises et des institutions publiques. Elle est par ailleurs experte-associée à la Fondation Jean Jaurès. 

Spécialisée en sciences-cognitives, Gabrielle Halpern possède également une formation en théologie et en exégèse des textes religieux. 

Ses travaux de recherche portent en particulier sur la notion de l’hybridation, qui a constitué le sujet de sa thèse de doctorat, soutenue à l’Ecole Normale Supérieure en 2019 et traduite dans l’essai grand public « Tous centaures! Éloge de l’hybridation » (Le Pommier, 2020).

Elle tient une chronique hebdomadaire et un « atelier Philo » mensuel sur RCJ radio et intervient très régulièrement dans la presse, au travers de chroniques, de tribunes et d’interviews.

Parcours

Entretien

couv-book.png

Hybridation(s)

Innovation

Société

Digitalisation

Environnement

Inclusion

Transformation

Identité

Désinformation

Expertises

Mélangeons les maisons de retraite, les service de coworking et les incubateurs de start-up ! Hybridons les centres commerciaux, les salles de sport et les ateliers d’artisanat d’art ! 

 

Métissons les gares, les musées, les résidences d’artiste, les auberges de jeunesse et les jardins potagers ! Elias Canetti, l’un des plus grands intellectuels du XXe siècle, disait que, puisque « la vie est un éternel rétrécissement », il n’y a qu’une seule manière d’y résister, en « jetant son ancre le plus loin possible » vers ce qui est radicalement différent de soi.

 

C’est cela, l’hybridation !

Tous centaures ! Eloge de l’hybridation

 

Cet essai fait l'analyse d'une grande tendance de la société contemporaine, à savoir l'hybridation. En quelques mots : le monde qui nous entoure est de plus en plus hybride. L'hybride, c'est ce qui est mélangé, contradictoire, hétéroclite; c'est tout ce qui n'entre pas dans nos cases.  Rien n'y échappe: les objets, les territoires, les identités, les matériaux, les produits et les services, la politique, les modes de consommation et de commercialisation, les entreprises ou les institutions publiques, les métiers, les bâtiments, les manières d'innover et de travailler, l'éducation, etc. Nous assistons à l'émergence de nouvelles combinaisons et re-combinaisons; nous entrons à l'ère des mariages improbables!

Cela suscite un malaise dans la société, parce que les choses, les situations, les êtres, qui entraient jusqu’à présent dans nos cases n’y entrent plus et toutes nos définitions volent en éclat… Or, cette hybridation peut aussi être le meilleur moteur de la créativité et de l'innovation! Oui, l'hybridation est une véritable chance pour les êtres humains, pour les entreprises et les institutions publiques et pour la société, - à condition que nous apprenions à l’apprivoiser...

couv-book.png