top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurgabriellehalpern

"J’ai ressenti les signaux faibles d’une hybridation dont j’ai voulu comprendre les enjeux sur les plans économique, public, académique et politique", Gabrielle Halpern - Interview dans Traits Urbains



La philosophe Gabrielle Halpern a accordé une longue interview au magazine Traits urbains, - le magazine de référence des acteurs de la fabrique urbaine -, afin de partager sa philosophie de l'hybridation et ses implications pour repenser l'aménagement territorial.


"La cause de l’hybridation n’est pas gagnée, car le sujet est culturel. C'est là tout mon travail, tout mon engagement, tout mon combat! Penser la vie et le territoire autrement suppose la remise en question des pouvoirs publics et de tous les acteurs. Il est pourtant possible de sortir du réflexe « ma ville, mon territoire » pour passer à une notion de responsabilité à l’échelle d’un territoire qui dépasse ses propres limites administratives", Gabrielle Halpern

"A l’échelle publique, économique ou personnelle, on se réfère généralement au passé pour justifier son action présente. Dans mes fonctions dans des cabinets ministériels, j’ai constaté que le politique utilise toujours le passé comme une grille de lecture pour justifier ses décisions. Or, c’est à l’avenir qu’il faut être fidèle. C’est à lui qu’il faut se référer pour justifier l’action du temps. Les questions écologiques y contribueront", Gabrielle Halpern

Comments


bottom of page