Rechercher
  • gabriellehalpern

ITW pour Agridées: "En s’hybridant, le monde agricole deviendra un point de repère pour la société"


Think tank de l’entreprise agricole, Agridées est depuis sa création en 1867 un lieu unique de questionnements, de débats et d’expertises qui réunit les acteurs des secteurs agricoles, agroalimentaires et agro-industriels. La philosophe Gabrielle Halpern lui a accordé une longue interview dans le dernier numéro de sa revue, afin de présenter à ses lecteurs ses travaux de recherche en philosophie sur l'hybridation et montrer comment ils peuvent s'appliquer au monde agricole.


"J’ai décidé de travailler sur la question de l’hybridation il y a plus de dix ans maintenant, en lui consacrant d’abord ma thèse de doctorat en philosophie soutenue à l’École Normale Supérieure, puis la suite de mes travaux de recherche, parce que j’ai senti qu’il y avait un certain nombre de signaux faibles autour de nous témoignant d’une « hybridation » dans de nombreux domaines de notre vie", Gabrielle Halpern

"Dans mes travaux de recherche, j’explore ces signaux faibles d’hybridation pour comprendre en quoi ils constituent une véritable tendance du monde de demain, pourquoi l’hybridation peut nous gêner, nous déstabiliser en faisant émerger des choses qui n’entrent plus dans nos cases, quels obstacles cette tendance d’hybridation rencontre et surtout, ce qu’elle peut apporter à notre société. J’ajoute que je ne me contente pas de travailler sur l’hybridation, je la vis professionnellement, puisque parallèlement à mes travaux de recherche, j’ai travaillé durant plusieurs années au sein de différents cabinets ministériels, où j’étais notamment chargée de la prospective. Puis, j’ai rejoint un incubateur de startups, afin d’accompagner des jeunes dans le développement de leur activité et je conseille aujourd’hui des entreprises, des associations, des startups, des écoles ou encore des institutions publiques, tout en poursuivant activement mes travaux en philosophie", Gabrielle Halpern

"Aujourd’hui, lorsque l’on entend le mot « innovation », tout le monde pense à « technologie », alors que l’innovation peut être organisationnelle, juridique, financière, commerciale ou encore sociétale. Par exemple, des logiques de cofarming permettant à des agriculteurs de se regrouper et de mutualiser leur force de travail de telle sorte qu’à tour de rôle, chacun puisse avoir un weekend libre pour se reposer et passer du temps avec sa famille constitue à mon sens une innovation pour de meilleurs équilibres de vie. Ou encore, l’hybridation des activités étant une source de bénéfices pour les agriculteurs, ils vont pouvoir faire plus d’investissements, par exemple en créant une station-service de biogaz pour les véhicules ou en construisant des dispositifs attractifs pour les touristes (escape game, etc.)", Gabrielle Halpern

"Expérimentateurs dans l'âme, les agriculteurs ont beaucoup à nous apprendre et les initiatives innovantes et pionnières qu'ils portent ont de quoi inspirer les autres secteurs d'activité. S'il développe encore plus ces hybridations multiples, le monde agricole deviendra un véritable point de repère pour la société de demain", Gabrielle Halpern

Pour en savoir plus sur le nouveau numéro de la revue d'Agridées : https://lnkd.in/edJvcyfm