Rechercher
  • gabriellehalpern

ITW dans Cadremploi: une intellectuelle qui inspire les politiques comme les dirigeants d'entreprise


Avant son intervention au colloque des Dirigeants en Pays d’Avignon, la philosophe Gabrielle Halpern a accordé une interview à Sylvia di Pascale, rédactrice en chef de Cadremploi, afin de partager ses travaux de recherche en philosophie sur l'hybridation, sa démarche, son parcours...


"De nombreux métiers qui fonctionnaient en silo s’entrecroisent désormais. Ce n'est pas nouveau mais la crise sanitaire a accéléré le phénomène. Jamais un DRH et un directeur immobilier n’ont autant travaillé ensemble. Désormais, leurs périmètres s’entrecroisent et donnent naissance à de nouvelles compétences. Même constat entre le directeur financier et le directeur RSE qui s'hybrident sous la pression de l’évaluation extra-financière. Sur le marché de l’emploi, on le voit dans les offres : les employeurs recherchent des talents avec plusieurs casquettes qui relevaient de métiers distincts jusqu’alors. La combinaison de compétences pointues métamorphose ces métiers et ce n’est que le début…", Gabrielle Halpern

"On a un rapport compliqué avec ce qui est « hybride ». Le mot vient du latin « hibrida » qui veut dire « bâtard, de sang mélangé », donc connoté très négativement. C’est tout le sens de mes travaux de recherche : comprendre le malaise face à ce qui est hybride ou ceux qui sont hybrides. Ce sont des gens ou des choses qui ne rentrent pas dans les cases alors que nous adorons, nous humains, coller une étiquette. C’est une mauvaise habitude que nous avons donné à notre cerveau. Un biais que nous avons forgé, culturellement, avec le temps. Ce biais nous empêche de comprendre notre époque", Gabrielle Halpern


"On ne fait pas des années de recherche sur la question de l’hybride si on ne se sent pas un tout petit peu concerné par le sujet. J’ai grandi dans une famille un peu hybride, j’ai jonglé entre différents mondes. J’ai donc appris à devenir une sorte de centaure et j’en ai fait un mode de vie : j’ai hybridé mes formations (philo, sciences cognitives, économie, théologie…), hybridé mes expériences professionnelles (recherche académique, conseillère dans des cabinets ministériels, co-direction d’un incubateur de start-up, conférences, consulting…)", Gabrielle Halpern

Pour lire l'interview en intégralité: https://www.cadremploi.fr/editorial/actualites/actu-emploi/gabrielle-halpern-philosophe-l-hybridation-revolutionne-notre-monde