Rechercher
  • gabriellehalpern

Podcast France Culture: Vieillissement: et si l'on transformait les Ehpad en tiers-lieux?


Institutions, transition énergétique, Europe, politique étrangère, éducation, pauvreté, égalité, pauvreté, identité ou encore sécurité, les Français et leurs élus doivent faire des choix alors qu’un nouveau quinquennat débute. Pour l’occasion, la Fondation Jean-Jaurès apporte sa contribution au débat en trente propositions réunies dans un podcast. La philosophe Gabrielle Halpern a apporté sa contribution au projet, à travers cet épisode, qui est le sixième d’une émission intitulée “L’avenir en trente propositions”.


La crise liée à la Covid-19 et le scandale d’Orpéa ont mis en lumière les conditions de vie terribles de personnes âgées dans certaines maisons de retraite. Comment réinventer ces lieux et les sortir de l’isolement ? La philosophe Gabrielle Halpern propose de les ouvrir en les transformant en espaces d’échanges, d’apprentissage, de vie. Elle évoque sa réflexion dans cet entretien avec Roman Bornstein, responsable de projets à la Fondation Jean-Jaurès.


"Je creuse depuis des années le concept de l’hybridation. Concrètement, hybrider, c’est faire des mariages improbables, c’est-à-dire mettre ensemble des choses, des générations, des activités, des métiers qui a priori n’ont pas grand-chose à voir ensemble ou qui peuvent sembler contradictoires. Le problème, c’est qu’on passe notre vie à tout ranger dans des cases : on range les citoyens, les territoires, les générations dans des cases. Sans le vouloir, sans le savoir, c’est comme ça que l’on crée des silos et des fractures. C’est à cause de cela que l’on a inventé des maisons de retraite, c’est-à-dire des lieux où l’on met ensemble toutes les personnes âgées. Arrêtons avec les cases et hybridons les maisons de retraite avec les musées, les incubateurs de startups, les écoles, les restaurants, les salles de sport pour les transformer en lieux d’apprentissage, et surtout en lieux de vie !", Gabrielle Halpern

"Il faut créer, provoquer des rencontres entre les résidents des maisons de retraite et le monde extérieur. Il faut des activités, des thèmes fédérateurs. Le sport, l’art, la cuisine. Mettre une crèche à côté d’une maison de retraite, ce n’est pas faire de l’hybridation générationnelle, c’est juxtaposer des générations ; mais organiser des cours de cuisine dans des tiers-lieux à la fois maison de retraite-crèche-restaurant-potager où petits et grands cuisinent ensemble un gâteau, là, ça commence à ressembler à de l’hybridation", Gabrielle Halpern

"Bien sûr, tous les amoureux des normes nous diront que le sujet est compliqué : un bâtiment accueillant un public âgé a des normes particulières, parfois incompatibles avec les normes d’un bâtiment accueillant d’autres publics ou d’autres activités… Il est temps d’en finir avec ces normes, ces réglementations, ces lois qui rangent systématiquement les individus dans des cases et qui créent des fractures sociales, générationnelles et territoriales. Un restaurant est un restaurant, un incubateur de startup est un incubateur de startup, une maison de retraite est une maison de retraite… Ce n’est pas la société dont j’ai envie !", Gabrielle Halpern


Pour réécouter le podcast: https://podcast.ausha.co/30-propositions-d-avenir-le-podcast-des-trente-ans-de-la-fondation-jean-jaures/vieillissement-et-si-on-transformait-les-ehpad-en-tiers-lieux