top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurgabriellehalpern

Gabrielle Halpern, invitée à la cérémonie DRH IRH 2023, à Sciences-Po Paris


La philosophe Gabrielle Halpern était l'invitée du Grand témoin, Myriam El-Khomri, ancienne ministre du travail, à l'occasion de la soirée DRH IRH 2023 organisée par Morgan Philips, Fyte, Cadremploi et de Figaro Emploi, devant plus de 300 DRH réunis à l'école Sciences-Po Paris.



« L’être humain adore mutiler la réalité ! Nous passons notre vie à la maltraiter, à la découper en morceaux pour la ranger dans des cases. Nous découpons les métiers, comme s’il y avait des métiers manuels et des métiers intellectuels ; nous découpons les territoires en centre-ville, en ruralité et en banlieue ; nous découpons les générations, avec ceux que nous appelons les « jeunes » et ceux que nous appelons pudiquement les « seniors » ; nous découpons les secteurs en pensant la santé, la culture, l’agriculture, l’éducation indépendamment les unes des autres. Sans le savoir, sans le vouloir, nous créons des frontières absurdes et artificielles entre les générations, entre les secteurs, entre les métiers, entre les territoires. Sans le savoir, sans le vouloir, nous créons ou nous renforçons les fractures au sein de notre société. Il est temps d'apprendre à hybrider! », Gabrielle Halpern


« De toutes les fonctions de l’entreprise, celle de RH est peut-être la plus difficile et la plus extraordinaire, parce qu’elle fait face à l’être humain, dans tout ce qu’il peut avoir d’énigmatique, d’imprévisible, de vulnérable, de créatif dans sa capacité de métamorphose. Qu’elles le veuillent ou non, qu’elles le revendiquent ou non, les entreprises, jouent un rôle sociétal. Chaque dit et chaque non-dit en comité exécutif, chaque recrutement ou chaque non-recrutement, chaque décision ou chaque non-décision, chaque partenariat façonne, par pointillisme, la société dans laquelle une entreprise veut s'inscrire. Le DRH de demain ne sera donc plus seulement la cheville ouvrière de l’entreprise ; il sera le mur porteur d’un projet de société, d’une vision de la société. Mais pour y parvenir, il va devoir apprendre à créer des ponts entre les mondes, à hybrider les mondes ; il va devoir apprendre à devenir un centaure ! », Gabrielle Halpern



@Crédits Photo Figaro Emploi - Cadremploi.



Comments


bottom of page