Rechercher
  • gabriellehalpern

Radio RCJ: Demain, tous entrepreneurs ?


Cette chronique est présentée par Gabrielle Halpern chaque mardi dans le journal de 12h sur la Radio RCJ et vous offre un regard philosophique sur l'actualité.


Nous assistons aujourd’hui à une vraie tendance entrepreneuriale qui s'exprime par le nombre important de personnes qui se mettent à travailler en freelance, par le nombre croissant de créations d'entreprise, par le nombre significatif de salariés qui créent parallèlement une autre activité. Bien avant la covid-19, une étude indique qu’une majorité de demandeurs d’emploi (61%) se déclarent[1] "concernés ou intéressés par une activité professionnelle indépendante". Plus généralement, près de la moitié des Français (49%) se déclarent « concernés ou intéressés » par le sujet.


De nombreux philosophes ont réfléchi à ce qui fait la singularité de l'être humain par rapport aux autres animaux. Aristote disait qu'il était un "animal politique"... Sauf que l'on sait aujourd'hui que d'autres animaux sont également politiques ! Marcel Mauss disait qu'il était un "animal cuisinier"... Sauf que l'on sait aujourd'hui que d'autres animaux cuisinent aussi ! Et puis, il y a saint Augustin qui a écrit que l'être humain a été créé pour qu'il y ait du commencement[2]... L'être humain est l'animal du commencement ! C'est notre capacité à agir, à créer, à introduire de la nouveauté, à prendre la tangente, à commencer quelque chose qui fait de nous des animaux un peu différents des autres... L'être humain est donc, par essence, un "startuper"; c'est-à-dire un entrepreneur.


Or, de nombreuses entreprises et administrations l'ont oublié. Par leur modèle organisationnel, par leur mode de management, par l'organisation et la coordination du travail, elles ne permettent pas forcément à ce besoin d'entreprendre - fondamentalement et naturellement humain - de s'exprimer. Or, ce besoin semble être encore plus prégnant, plus pressant, pour les jeunes générations. Si elles veulent continuer à être attractives, les entreprises et les administrations vont devoir se remettre radicalement en question pour permettre à ce besoin d'entreprendre de s'exprimer réellement. Le sujet n’est pas que nous devenions tous startupers, l’enjeu est que chacun ait le droit d’être un animal du commencement, que chacun ait le droit d’être un être humain.


[1] Enquête Ipsos 2018 : https://www.ipsos.com/fr-fr/les-francais-et-le-travail-independant [2] Saint Augustin, « Cité de Dieu » – repris par Hannah Arendt dans « La vie de l’esprit » et dans « Les Origines du totalitarisme ».


Pour écouter la chronique en entier, diffusée le mardi 17 mai 2022, rendez-vous sur le site de RCJ: https://radiorcj.info/emissions/philosophie-gabrielle-halpern/