top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurgabriellehalpern

Gabrielle Halpern, sous le signe du centaure

Dernière mise à jour : 25 juil. 2021


Le 18 décembre 2020, la rédaction des Influences, - Agence de presse des idées -, a remis ses prix saluant les treize meilleurs essais, documents et enquêtes de l'année.


"Tous centaures! Eloge de l'hybridation" a reçu le prix "Idées" 2020.


EXTRAIT - "L’être humain est doué pour à la fois augmenter et diminuer la réalité, mais refuse tout ce qui est incasable. L’essai fait l’éloge de ce comportement hybride et en défriche les possibilités. Pourquoi les Grecs ont-ils inventé ce personnage ni cheval ni homme mais les deux ? Le centaure n’a pas d’identité définie (étymologiquement, identitas est la qualité de « ce qui est le même ») et relève de l’hybridias (« bâtard, de sang-mêlé »).


La démarche du centaure peut aider à traverser le chaos mais elle n’est pas anti-système, prévient l’auteure. Cette pensée n’est pas du tout bordélique, loin de là. Il faut même apprendre à l’apprivoiser car elle est régie par des lois totalement contraires à celles dont on a l’habitude, celle du soit l’un soit l’autre d’Aristote (identité, non-contradiction, tiers exclu). Le jeu politique et sociétal en vaudrait la chandelle : « La capacité à combiner les cultures, les identités, les idées, les métiers, les comportements, les individus, les énergies fera toute sa valeur ».


Comments


bottom of page