Rechercher
  • gabriellehalpern

Radio RCJ : Vacances d’été : et si l’on hybridait le tourisme ?

Dernière mise à jour : 14 juil.


Cette chronique est présentée par Gabrielle Halpern chaque mardi dans le journal de 12h sur la Radio RCJ et vous offre un regard philosophique sur l'actualité.


Et si l’hybridation était la grande tendance du monde qui vient?[1] L’hybridation, c’est le mariage improbable! C’est le fait de mettre ensemble des choses, des secteurs, des activités, des métiers, des personnes, des usages, des compétences, des matériaux, des générations, qui, a priori n’avaient pas grand-chose à voir ou à faire ensemble, voire qui pouvaient sembler contradictoires, et qui, hybridés, vont donner lieu à des tiers-usages, des tiers-lieux, des tiers-objets, des tiers-matériaux, des tierces-économies, des tiers-modèles… à de nouveaux mondes, en somme[2]!


De nouvelles manières d’habiter s’installent avec le coliving où l’on mutualise une buanderie, une chambre d’amis, une cuisine ou encore une voiture à l’échelle d’un immeuble ; des écoles rurales transforment leur cantine en brasserie pour tout le village et ouvrent leurs portes aux personnes âgées pour leur apprendre à se servir d’un ordinateur. Les territoires, eux, voient se multiplier les « tiers-lieux » : il s’agit d’endroits insolites qui mêlent des activités économiques, avec de la recherche scientifique, de l’innovation sociale ou encore des infrastructures culturelles. Des gares se transforment en musée pour donner au plus grand nombre l’accès à l’art. Dans le même temps, des pianos sont installés dans des magasins où l’on organise des ateliers de lecture et de cuisine ; tandis que l’on construit des crèches à côté de maisons de retraite…


Et si un hôtel n'était plus seulement un hôtel, mais également une épicerie solidaire, un espace de coworking, un lieu d'exposition d'art contemporain donnant leur chance à de jeunes artistes, un espace de réflexion pour des conférences, des ateliers de lecture et d'écriture? Certes, un chat sera toujours un chat, mais un hôtel peut devenir autre chose, - un tiers-lieu, un lieu hybride -, et prendre un tout autre sens au sein du territoire dans lequel il se trouve et pour les collaborateurs qui y travaillent. Un hôtel ne peut plus continuer à être un îlot au milieu de l'océan dans un quartier, une ville ou un village...


Quels partenariats imaginer avec l'école d'à côté, avec les maisons de retraite, les musées et les artisans locaux? Quels écosystèmes les entreprises de l'hôtellerie, - et plus généralement, les entreprises du tourisme -, en partenariat avec les collectivités, sont-elles prêtes à imaginer demain? Quelles seront les hybridations, - c'est-à-dire les mariages improbables de demain[3]!?


Comment être à la hauteur de la responsabilité territoriale qui incombe non seulement à toutes les entreprises, mais aussi à tous les acteurs de la Cité, publics, comme privés? Il est temps de réinventer le tourisme !

[1] Gabrielle Halpern, « Tous centaures ! Eloge de l’hybridation », Le Pommier, 2020. [2] Gabrielle Halpern, « La Fable du centaure », Humensciences, 2022 (BD illustrée par Didier Petetin). [3] Gabrielle Halpern, « Tous centaures ! Eloge de l’hybridation », Le Pommier, 2020.


Pour écouter la chronique en entier, diffusée le mardi 28 juin 2022, rendez-vous sur le site de RCJ: https://radiorcj.info/emissions/philosophie-gabrielle-halpern/