top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurgabriellehalpern

Radio RCJ: Les Journées européennes du Patrimoine


Cette chronique est présentée par Gabrielle Halpern chaque mardi dans le journal de 12h sur la radio RCJ et vous offre un regard philosophique sur l'actualité.


Les journées européennes du patrimoine peuvent être l’occasion de nous interroger sur le rôle et la place de la culture dans la Cité. Lors de la crise sanitaire, au cours de laquelle tous les musées ont été fermés, un événement passé quasiment inaperçu et pourtant d’une très grande valeur symbolique a eu lieu : le Musée d'art moderne de Strasbourg a ouvert ses portes aux donneurs de sang et cette initiative a connu un immense succès. Le don ayant eu lieu au sein même des salles du musée, les deux cents donneurs ont pu profiter en même temps des œuvres d’art. Ce partenariat avec l’Établissement français du don du sang est important, car il permet de rappeler la fonction civique du musée. Pour reprendre la définition de Malraux, il s’agit de « l’un des lieux qui donnent la plus haute idée de l’homme ».


Cet événement interroge aussi sur la définition même des musées. Sommes-nous certains que nous voulons les définir comme des « lieux clos d’exposition » ? Un musée est un musée, un centre commercial est un centre-commercial, une gare est une gare, un hôtel est un hôtel, une usine est une usine, un opéra est un opéra… Et gare à ce qui oserait déborder de ces catégories ! Et pourtant, nous assistons à un processus d’hybridation[1] de notre monde, qui pourrait devenir la grande tendance de notre temps. Et si les hôtels devenaient des résidences d'artiste et des écoles d'art? Et si les voitures devenaient des musées? Et si les galeries marchandes devenaient des galeries d'art? Nous voyons déjà ces hybridations à l’œuvre dans le secteur automobile avec le partenariat entre DS Automobiles et le Musée du Louvre[2] pour construire la première étape de ce que pourrait être une « voiture-musée » ; dans le secteur de l’hôtellerie, où des établissements font des pas de côté pour se transformer en hôtel-résidence d’artiste-école d’art ; dans le secteur du livre, où nous assistons en Chine à la démultiplication de librairies-cathédrales[3] aux files d’attente impressionnantes pour pouvoir y entrer !


George Henri Rivière, le fondateur du musée moderne, disait que « le succès d’un musée ne se mesure pas au nombre de visiteurs qu’il reçoit, mais au nombre de visiteurs auxquels il a enseigné quelque chose »… Et si cela était vrai de tous les lieux que nous traversons ? Il est temps d'hybrider véritablement la culture et la société!

[1] Gabrielle Halpern, « Tous centaures ! Eloge de l’hybridation », Le Pommier, 2020 [2] https://www.connaissancedesarts.com/musees/musee-louvre/louvre-x-citroen-une-collaboration-inattendue-du-musee-pour-rouler-avec-art-11144625/ [3] https://www.admagazine.fr/architecture/actualite-architecture/diaporama/une-librairie-hallucinante-vient-douvrir-en-chine/61075 https://www.admagazine.fr/architecture/balade/diaporama/5-librairies-a-larchitecture-futuriste-en-chine/58274


Pour écouter la chronique en entier, rendez-vous sur le site de RCJ: https://radiorcj.info/emissions/philosophie-gabrielle-halpern/

bottom of page