Rechercher
  • gabriellehalpern

Radio RCJ : "Europe : et si toute la question était celle de l’hybridation ?"


Cette chronique est présentée par Gabrielle Halpern chaque mardi dans le journal de 12h sur la Radio RCJ et vous offre un regard philosophique sur l'actualité.


Issue du logos – né dans l’Antiquité grecque -, la rationalité s’est développée en Europe pour s’imposer progressivement en tant que mode de pensée et manière d’aborder la réalité. Si notre rationalité était originellement très utile pour construire les sciences, elle s’est quelque peu rigidifiée au fur et à mesure des siècles pour se transformer en usine de production massive de cases. Nous ne nous en rendons pas compte, mais nous passons nos journées à tout ranger dans des cases : nos amis, nos collègues, notre conjoint, notre métier, les situations auxquelles nous sommes confrontées et les personnes que nous rencontrons. Un chat est un chat, une maison de retraite est une maison de retraite, un bureau est un bureau, un point, c’est tout !


Sauf qu’en agissant de la sorte, nous passons complètement à côté de l’entre-deux, de tout ce qui peut dépasser de nos cases, de tout ce qui se chevauche, de tout ce qui est… hybride !


Pendant des siècles, nous avons refoulé l’hybride autour de nous pour ne pas avoir à le penser, préférant ranger le monde dans des cases. C’est ainsi que nous nous sommes empêchés de penser le double, le multiple, le divers, préférant vouer un culte au Un, à l’Identité et à sa pureté. Nous avons diabolisé l’hybride, - qui soit dit en passant vient du latin « ibrida » (« bâtard », de « sang mêlé » !) – pour lui accoler un imaginaire très négatif. Ce qui est hybride renvoie à l’idée d’un mélange interdit, d’un mariage improbable, qui a transgressé la norme, l’habitude, l’identité, l’ordre établi. Dire d’ailleurs de quelque chose ou de quelqu’un qu’il est un peu hybride n’est pas vraiment un compliment !


Est-ce pour cette raison que les Européens ne savent pas penser l’Europe, - hybridation par excellence ? Est-ce une idée trop hybride pour eux ? Est-ce une réalité trop hybride pour eux et donc incasable ? La guerre en Ukraine fait apparaître tous nos angles morts, tous nos inconscients, toutes nos impuissances. Pourquoi n’avons-nous pas su construire une véritable Europe, digne de ce nom ? Pourquoi sommes-nous incapables de donner du souffle à l’esprit européen ?


Car il existe, cet esprit européen ! L’Europe est une certaine manière de voir le monde, un certain rapport au temps, à la culture, à la ville ou encore à la cuisine. Où est donc passé l’esprit de la Mitteleuropa porté par Stefan Zweig, Sonia Delaunay, Primo Levi, Robert Musil, Hannah Arendt, Elias Canetti, Franz Kafka, Leo Perutz ou encore Joseph Roth ?


Quand aurons-nous le courage de penser l’hybridation de nos pays et de devenir vraiment européens ?


Pour écouter la chronique en entier, diffusée le mardi 10 mai 2022, rendez-vous sur le site de RCJ: https://radiorcj.info/emissions/philosophie-gabrielle-halpern/