top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurgabriellehalpern

Le manager doit servir à autre chose qu'à "terrasser le dragon de l'incertitude", Gabrielle Halpern


La philosophe Gabrielle Halpern était invitée à l’occasion des 10e rencontres hivernales d’UNIMEV (Union française des métiers de l’événement), afin de partager avec les participants sa vision du manager de demain.


« La raison d’être du management consistait jusqu'à présent à “terrasser le dragon de l’incertitude”, comme le disait le sociologue Yehouda Shenhav. Cela n’est pas propre au monde des entreprises, puisqu’il existe en chacun de nous une angoisse de l’altérité. Nous nous assemblons avec ceux qui nous ressemblent, nous nous enfermons au sein de bulles d’homogénéité. De la même manière, les entreprises ou les administrations publiques s’attachent à ce que leurs membres partagent les mêmes comportements, de manière à réduire au maximum l'imprévisibilité. Cette tendance à l’alignement pose problème dès lors que cette imprévisibilité provient de l’extérieur, - en forme de covid-19 ou autre -, et que les organisations se montrent incapables de l’accueillir, n’ayant pas su y faire face à l’intérieur… Il est peut-être temps de réinventer la raison d’être du manager et de lui donner un tout autre rôle au sein des entreprises et des institutions publiques ! », Gabrielle Halpern



Bình luận


bottom of page