top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurgabriellehalpern

La philosophe Gabrielle Halpern en tournée sur l'île de la Réunion



Soucieuse d'explorer sans cesse de nouveaux terrains d'étude et de croiser les regards sur la question de l'hybridation, - son grand thème de recherche depuis près de quinze ans, - la philosophe Gabrielle Halpern effectue de très nombreux déplacements, dans le monde entier.


A l'invitation de l'école Crealise, qui a ouvert ses portes en 2018 et qui est à la fois un établissement privé d'enseignement supérieur, un centre de formation d'apprentis (CFA) et de professionnels qui forment aux nouvelles technologies et aux métiers du digital, la philosophe Gabrielle Halpern fera un tour du territoire, rencontrera des représentants du monde économique, fera des visites de terrain, - des lieux choisis pour leur caractère hybride -, et s'entretiendra avec de nombreux jeunes, avant de tenir une conférence et d'animer un atelier de brainstorming géant réunissant des étudiants et des chefs d'entreprise.


"Notre société crève des silos qui nous divisent, des étiquettes que nous passons nos vies à coller sur les uns et les autres, des cases où nous enfermons les autres et où nous nous enfermons. Nous avons passé des siècles à voir le monde d'une manière morcelée, cela a influé sur nos métiers, notre organisation du travail, nos industries, sur le développement de nos sciences, de nos formations, de nos politiques publiques, sur l’organisation de nos filières ou encore sur nos territoires. N'est-il pas temps de créer des ponts entre les mondes? Et si l’hybridation était la grande tendance du monde qui vient? L’hybridation, c’est le mariage improbable! C’est le fait de mettre ensemble des choses, des secteurs, des activités, des métiers, des destinations, des personnes, des usages, des compétences, des matériaux, des territoires, des imaginaires, des générations, qui, a priori n’avaient pas grand-chose à voir ou à faire ensemble, voire qui pouvaient sembler contradictoires, et qui, ensemble, vont donner lieu à de nouveaux usages, de nouveaux lieux, de nouveaux métiers, de nouveaux modèles, de nouveaux territoires… De nouveaux mondes, en somme!", Gabrielle Halpern

« Pour moi, être philosophe, c’est passer autant de temps à lire et à méditer Aristote, Montaigne et Kant, qu’à écouter un agriculteur, un artisan et une aide-soignante ou à visiter et observer une maison de retraite, une ville ou une entreprise pour se demander comment penser ces métiers, ces lieux, ces problématiques réels et les aider éventuellement à se transformer. Le monde confortable des idées ne m’intéresse pas s’il ne se lie pas avec la réalité. Si l’on veut penser le monde avec justesse, il faut aller dans le monde ! », Gabrielle Halpern

« Un philosophe doit faire trois voyages : le premier est le voyage encyclopédique, le second est mondial (un philosophe qui n’aurait pas vu les océans, les pôles et l’équateur ignorerait le monde !). Le troisième voyage est celui parmi les hommes », Michel Serres








L'école Crealise propose des formations diplômantes Post-Bac de l'école supérieure Digital College, du Bachelor (BAC+1 à 3) au Master (BAC+4 à 5) et des formations professionnelles sur-mesure dans le domaine du digital, web marketing, social media, marketing d'influence, start-up management et e-commerce. C'est un campus implanté sur le front de mer de Saint-Pierre avec une antenne à Sainte- Clotilde, au Village by Ca Réunion.


Pour en savoir plus: https://www.crealise.io/etu/


Comentarios


bottom of page