Rechercher
  • gabriellehalpern

Interview RCJ: "J'ai écrit cette BD car l'hybridation mérite d'être défendue!"


Retrouvez l'interview de la philosophe Gabrielle Halpern sur Radio RCJ par Rudy SAADA à l’occasion de la parution de sa bande dessinée « La Fable du centaure » illustrée par Didier Petetin et publiée chez humenSciences, qui traduit ses travaux de recherche sur l’hybridation.


Extrait: « Un collectif, un groupe, a du mal avec celui qui est un peu différent, avec celui qui a un pied dans plusieurs mondes, - que j’appelle « centaure » -, parce qu’il ne peut pas le ranger dans une case, parce qu’il ne peut pas lui coller une étiquette. L’entre-soi, la consanguinité, l’homogénéité rassurent, parce qu’elles permettent de s’assurer que tous les membres du groupe penseront et réagiront de la même manière. Le centaure, qui n’entre dans aucune case, est par nature imprévisible. Sans étiquette, il suscite la méfiance, voire la suspicion et souvent le rejet, puisque l’on ne sait pas comment il va réagir…


Sauf qu’à force de ne pas savoir accueillir la différence en leur sein, les collectifs s’appauvrissent et étouffent dans l’eau stagnante de la consanguinité. À force de ne pas savoir faire face en interne à l’imprévisible, les collectifs sont complètement dépassés, voire bouleversés, lorsque l’imprévisibilité arrive de l’extérieur… Pourquoi ne pas l’accueillir pour apprendre à l’accepter progressivement? Les entreprises, les administrations, et au-delà, tout collectif, se métamorphoseront vraiment lorsqu’ils comprendront combien les centaures sont des trésors »...