Rechercher
  • gabriellehalpern

Interview : "L'hybridation s'accélère dans notre vie"...

Dernière mise à jour : il y a 3 jours


La journaliste Esther Amar a interviewé la philosophe Gabrielle Halpern pour le journal hebdomadaire Actualité Juive sur la notion qu'elle explore dans ses travaux de recherche en philosophie: l'hybridation...


Comment l’hybridation infuse-t-elle les entreprises ?


"Un grand penseur du XXe siècle, Elias Canetti, écrivait que « la vie est un éternel rétrécissement (…), il faut donc jeter son ancre le plus loin possible » : si une entreprise ne fait pas cet effort d’hybridation, - en jetant sans cesse son ancre le plus loin possible vers de nouveaux marchés, de nouveaux métiers, de nouveaux secteurs, de nouveaux modèles économiques -, alors elle connaîtra un éternel rétrécissement…
L’hybride, ce n’est pas l’alternance ou la juxtaposition, le présentiel ou le distantiel. C’est un entrecroisement d’individus, de compétences, de métiers, obligeant chacun à sortir de sa zone de confort. C’est le développement des tiers-lieux, des partenariats public/privé, des doubles ou triples diplômes et formations, des croisements entre des secteurs qui a priori n’avaient pas grand-chose à voir ensemble.
Les entreprises qui ont des collaborateurs aux compétences diverses, des « Centaures », juristes-développeurs, commerciaux-philosophes, managers-designers, ingénieurs-musiciens, seront beaucoup plus résilientes face à la crise. Tous les métiers pourraient devenir hybrides ; ce qui va profondément remettre en question le dogme de la division du travail...
Enfin, les entreprises prennent conscience de leur responsabilité sociétale ; l’économie sociale et solidaire, une économie hybride par excellence – puisqu’il s’agit d’hybrider des logiques économiques et des logiques sociales et solidaires – pourrait bien devenir le modèle de demain", Gabrielle Halpern