Rechercher
  • gabriellehalpern

Conférence au Commissariat d'Investissement à l'Innovation et à la Mobilisation Economique


La philosophe Gabrielle Halpern était invitée à partager ses travaux de recherche avec les membres du Commissariat d'Investissement à l'Innovation et à la Mobilisation Economique de la Région Grand Est.


"Et si l’hybridation était le meilleur aiguillon de la créativité et de l’innovation? Comment entrecroiser les secteurs, les métiers et les compétences? Comment transposer des procédés, des méthodes, des concepts, d’un secteur à un autre, d’une science à une autre, d’une industrie à une autre? Comment l’hybridation transformera-t-elle l’industrie? Comment repenser nos matériaux pour imaginer de nouveaux alliages (de nouvelles hybridations!) plus respectueux de la Nature? Comment faire travailler ensemble le monde de la recherche, celui des grandes entreprises, celui des écoles, celui des startups, celui des collectivités et les inciter à une métamorphose réciproque, c’est-à-dire à une véritable hybridation? Quels mariages improbables pourrions-nous imaginer demain pour sortir de nos silos et apaiser les fractures qui divisent notre société ? Et si nous apprenions à devenir tous des centaures?", Gabrielle Halpern

"L'hybridation n'est pas pour moi un énième mot à la mode, il s'agit d'un véritable projet de société que nous avons tous la responsabilité de construire", Gabrielle Halpern

"Nous entendons parler toute la journée de responsabilité sociale et environnementale, il me semble qu'il convient de mettre également au coeur du débat la question de la responsabilité territoriale. Tous les acteurs de la Cité sont concernés: entreprises, institutions publiques, associations, laboratoires de recherche, écoles. Demain, on évaluera une entreprise, un produit, un service, un usage, une collectivité, une maison de retraite, une école ou encore un musée, selon sa capacité à devenir un point de repère fédérateur au sein du territoire où il se trouve", Gabrielle Halpern



Séance de dédicace après la conférence (@crédits photo Houriah Ghebalou).