Rechercher
  • gabriellehalpern

Conférence à la Maison de la culture à Clermont-Ferrand

Dernière mise à jour : 23 juin



La philosophe Gabrielle Halpern tient une conférence à la Maison de la culture, à Clermont-Ferrand, ouverte à tous, au cours de laquelle elle présentera ses travaux de recherche en philosophie sur l'hybridation.


"Cela fait des siècles que, sous l’effet de notre bonne vieille rationalité, nous avons habitué notre cerveau à penser le monde en le rangeant dans des cases. Ainsi sans nous en rendre compte, notre raison a-t-elle transformé notre cerveau en véritable usine de production massive de cases. Nous passons notre vie à tout étiqueter : amis, amours, voisins, collègues, clients, élus, territoires, lieux ou encore… virus ! Nous rapprochons sans cesse l’inconnu du déjà connu pour limiter au maximum notre angoisse de l’inconnu ; or, ce faisant, nous passons complètement à côté de ceux qui nous entourent, de ce qui nous arrive. Selon les époques, on entend parler de crise économique, institutionnelle, sociale, territoriale ou politique, mais la crise, la véritable crise que nous connaissons n’est-elle pas d’abord et avant tout une crise de notre rapport à la réalité ? N’est-il pas temps de nous réconcilier avec elle et ce faisant, d’apprendre à créer une nouvelle relation avec ceux qui nous entourent ? Hybrider signifie « faire des mariages improbables », c’est-à-dire accepter de réunir des choses, des personnes, des métiers, des activités, qui a priori n’avaient pas grand-chose à voir ensemble ou qui pouvaient sembler contradictoires. En les réunissant enfin, nous allons pouvoir créer des tiers-lieux, des tiers-services, des tierces-activités et redonner du sens à ce que nous faisons et aux relations que nous cultivons. Et si l’hybridation était la tendance du monde qui vient ? Aurons-nous le courage de devenir des centaures ?", Gabrielle Halpern