Rechercher
  • gabriellehalpern

Ces objets qui racontent la présidentielle l’air de rien: le repas en maison de retraite

Dernière mise à jour : 13 janv.



En ce début d’année 2022, la campagne présidentielle sera partout. Pour l’Opinion, les experts associés de la Fondation Jean-Jaurès proposent un regard décalé à travers des objets de la vie quotidienne, plus politiques qu’on ne le croit... C'est dans ce cadre que la philosophe Gabrielle Halpern propose une réflexion sur le repas en maison de retraite.


Extrait: La quenelle est là, posée dans l’assiette et recouverte d’une sauce visqueuse d’une couleur improbable – trop orange pour être naturelle – avec son petit riz qui l’accompagne. Le « petit riz qui l’accompagne », c’est ce qui est écrit sur le menu en lettres dorées à côté du verre d’eau. La quenelle, ce n’est pas exactement comme un œuf au plat ou des pâtes au beurre : si l’on n’est pas expert, c’est le genre de recette de cuisine qu’il vaut mieux ne pas se risquer à faire soi-même. Sans compter que comme toute recette de cuisine, elle nécessite du temps et des ingrédients de qualité. Lorsque l’on sait le plaisir immense qu’offre la nourriture, comment se fait-il que, dans les maisons de retraite comme dans les Ehpad, elle ne soit pas l’objet et le sujet d’une attention plus rigoureuse ?...


Lire la tribune en intégralité sur le site de L'Opinion : https://www.lopinion.fr/elections/presidentielle/ces-objets-qui-racontent-la-presidentielle-lair-de-rien-le-repas-en-maison-de-retraite-par-gabrielle-halpern